Accueil Enseignement - Formation Le label fédéral
PDF Imprimer Envoyer

 

Le label fédéral

INTRODUCTION AU LABEL FEDERAL

  

Le processus de labellisation fédérale consiste à proposer à ceux qui le désirent, une reconnaissance basée sur la formation qu'ils délivrent.

La FFPLUM, forte de son expérience en matière d'enseignement, a rédigé un référentiel de formation pour chaque classe d'ULM.

Ce référentiel reprend les phases indispensables à toute formation de pilote d'U.L.M. dont il précise le minimum incontournable.

Le responsable de la formation garde toute sa liberté pédagogique, il devra cependant vérifier et éventuellement faire en sorte que son propre programme intègre bien la totalité du référentiel fédéral.

Tout le monde est gagnant !...

• Pour les élèves / clients, le label apportera l'assurance de trouver dans le cursus de formation un environnement favorable à l'apprentissage du pilotage des U.L.M. C'est la garantie que les comportements sont adaptés à notre culture du vol ultra-léger

• Pour les Ecoles et Clubs, le label entraînera une grande attractivité par une plus grande notoriété. C'est une image de marque forte vis à vis du public.

• Pour la FFPlUM, le label est avant tout un outil stratégique et également un outil de progrès pour le pratique de l'ULM. Le label doit instaurer un climat de confiance et de sérieux. C'est une image de marque vis-à-vis des administrations de tutelle.

 

Nous vous proposons de faire plus ample connaissance avec le Label Fédéral

alt
alt

PRESENTATION DU CURSUS DE FORMATION LABELLISE
alt
alt

Le cursus de formation comprend trois phases dans chacune des différentes classes :

- La délivrance du brevet de pilote ULM.
- L’autorisation de l’emport passager.
- La délivrance de la qualification radio (pour les pilotes qui le désirent)


Le brevet :

La phase d’instruction est définie par le nouveau programme de formation propre à chaque classe d’ULM.

Celui-ci s’établit sur :

* une cinquantaine de cours pratiques pour le brevet classe multiaxes.
* une trentaine de cours pratiques pour le brevet classe pendulaire.
* une quarantaine de cours pratiques pour le brevet classe paramoteur.
* une cinquantaine de cours pratiques pour le brevet classe autogire.

Chaque élève est unique, la durée sera donc adaptée aux compétences de chacun.


L’emport passager :

Il s’agit de la phase de perfectionnement et de formation conduisant à l'autorisation d’emport passager.

* Instruction complémentaire à la navigation au long cours. (théorie et pratique)
* La maniabilité de l’emport passager.


La qualification radio :

Au cours du cursus de formation de l’élève pilote, celui-ci pourra se voir attribuer, s’il le désire, la qualification 'RADIO', suivant le programme théorique de formation à la radiotéléphonie en langue française.

Après une instruction spécifique théorique et pratique, acquise simultanément tout au long de sa formation, il pourra se présenter au test final.

Ce dernier consistera, au cours d’une navigation effectuée avec son formateur, à traverser une zone contrôlée, et à se poser sur un aérodrome lui-même contrôlé.

Pour réussir à ce test, il lui suffira d’apporter la preuve de la maîtrise de la phraséologie standard, du respect des règles de l’air et des différentes procédures.