PDF Imprimer Envoyer

Meyrargues, grand bleu sur la Provence !

Dimanche 24 juillet mi-journée


Tout d’abord il faut commencer par remercier chaleureusement le club ULM de Carpentras (www.ulmcarpentras.com) et le gestionnaire de l’aérodrome qui ont fait un travail extraordinaire pour nous permettre de passer la nuit alors que nous n’étions prévus que pour un déjeuner ! C’est aussi grâce à l’autonomie complète de la logistique du Tour que cela est possible. La formule est éprouvée mais elle demande des complices dans la place. Si vous avez envie de découvrir le Ventoux, passez donc voir nos amis de Carpentras.


Pour ce résumé d’étape, nous allons raccourcir au plus simple les indispensables considérations météorologiques car la situation est très simple : il fait beau et cela risque de durer ! Pour compenser la courte étape mouvementée d’hier, la plupart des participants ont donc fait une session de rattrapage. Et comme nous sommes le dimanche de l’arrivée du Tour de France cycliste, l’ascension du Mont Ventoux, s’imposait comme une évidence. Attention nous ne devons pas écrire « Tour de France ULM » car « le nom Tour de France » est déposé ! Nous dirons donc le Tour. Cela dit, nous n’avons pas tellement de mérite, car les mollets des cyclistes suants entre les vergers puis dans la chaleur aride du Col des Tempêtes sont remplacés en ce qui nous concerne par nos moteurs Rotax (pas qu’eux mais souvent) qui nous emmènent rapidement aux 1900m du sommet où la fraîcheur est perceptible. Les parapentes commencent leur journée avec une vue claire et belle sur la Provence, le vol libre ! Tout est bleu et calme, luxe et presque volupté.


Partant du sommet du Ventoux, nous n’avions plus qu’à descendre en roue libre vers le Luberon et nous pourrions passer une semaine (si la météo nous le permettait) à survoler cette région truffée de trésors, de couleurs, d’histoire, de contrastes violents, d’odeurs souvent perceptibles en vol. On a souvent envie de descendre, de rouler sur une petite route entre l’ombre des arbres et puis de repartir en vol pour un autre saut de puce. A ce jeu là, nous avons survolé les splendides carrières d’ocre du Luberon qui forment des contrastes inouïs avec la végétation. Puis rapidement nous sommes arrivés sur les toits poétiques de Manosque qui surplombent la vallée de la Durance. Nous passons alors du thème minéral du Ventoux et du Luberon à celui plus aquatique des Gorges du Verdon et du Lac de Sainte-Croix. Il y a des lieux en France que l’on doit visiter enfant, adulte, adulte avec des enfants car ils marquent pour toujours notre sensibilité et ils signent notre rapport à la nature et aux hommes.


La distance à vol d’oiseaux, que nous croisons souvent dans le secteur, entre Carpentras et Meyrargues est d’à peine 60 km mais nous avons passé deux heures de plaisir. Il nous fallait redescendre vers Aix-en-Provence en navigant entre les zones et les centrales pour aller rejoindre ce petit coin de paradis provençal qu’est la base ULM de Meryrargues. Une ancienne bergerie comme tour de contrôle, une piste de 400 mètres assez dure et sèche mais largement suffisante pour nos ULM, une ambiance festive, pleine de glaces, d’eau fraiche et de plaisir d’être ensemble. On ne dira jamais assez le côté sympathique des bases ULM qui renouent avec une aviation simple sur un terrain, entre amis, sans contraintes excessives, sans procédures inutiles pour le simple plaisir de voler et de se retrouver. La présence de la sénatrice-maire de Meyrargues est le signe de cet intérêt. La base sera bientôt totalement autonome en énergie et nous avions des poubelles respectueuses du tri sélectif. Le succès est souvent dans la simplicité. Nous devons cette base à notre ami Christian Piccioli, président du Comité Régional PACA, présent avec nous sur le Tour. Certains pilotes ont préféré ne pas se poser sur la base et cela peut se comprendre aussi.


A ce propos, il nous faut dire que l’étape d’hier peut donner un sentiment de prise de risques excessives, mais ce n’est pas le cas. Chaque pilote est commandant de bord et c’est à eux seulement que revient la décision de se poser à tel ou tel endroit. Cela se fait naturellement. La philosophie de l’ULM, c’est la responsabilité et le rôle de l’organisation du Tour est de donner un maximum de liberté à tous. C’est extrêmement formateur quand certains pilotes d’expérience expliquent leur rapport à l’orage à d’autres, ou quand les contraintes d’une petite base nous obligent à évaluer vraiment les capacités de nos machines. Personne n’est forcé et l’ambiance qui se met en place sur ce tour est particulièrement bonne. Du plaisir en toute sécurité.


Il fait beau et chaud, nous partons survoler la Camargue !


Sébastien Perrot

(balise GPS Diogène)



alt

La super équipe de Carpentras qui a transformé avec brio une étape intermédiaire en définitive...


alt

En avant les histoires, chez les Varet...


alt

Le ciel est calmé sur Carpentras


alt

Christian et Eric qui cachent le Ventoux


alt

La DGAC a le sourire!


alt

Il commence à faire chaud


alt

Le terrain de Carpentras a eu le temps de sécher


alt

La ville de Carpentras


alt

L'ascension du Mont Ventoux


alt

 Le col des tempêtes


alt

Les superbes carrière d'ocre du Luberon


alt

 Les toits de Manosque, Jean Giono n'est pas loin.


alt

 Le canal EDF de la Brillane


alt

Le Lac d'Esparron


alt

Les gorges du Verdon


alt

 Le Vieux Quinson


alt

 Le lac de Sainte-Croix


alt

 La Montagne Sainte-Victoire


alt

 La piste ULM de Meyrargues


alt

La tour de "contrôle-bergerie"


alt

 Pierre-Henri Lopez, Christian Piccioli et Mireille Jouve Sénatrice-Maire de Meyrargues




 

Commentaires  

 
#10 Hervé BOUDRY 25-07-2016 18:31
Bons vols à tous avec une belle météo.
triste de ne pas être parmi vous faute de trouver un remplaçant pour mon métier pendant la semaine du Tour... :sad:
Régalez-vous bien et soyez prudents !!!
A l'année prochaine.
Hervé. Piste ULM du Pas de l'Aze. Dordogne.
 
 
#9 jean jacques BARIL 25-07-2016 04:39
Merci Sébastien, s'est toujours un plaisir de regarder ce blog.
Je suis fier de nos pilotes de la base De Houville La Branche
LF 2851
A bientot et bon vol a tous
Jean Jacques
 
 
#8 claude 24-07-2016 19:52
Bravo bravo pour ces reportages et ces superbes photos. La France est plus que belle. Bon vol à tous.cATHERINE
 
 
#7 lucas 24-07-2016 19:26
Nous souhaitons une bonne semaine à l'ensemble des bénévoles sans qui le tour ulm ne se ferait pas.
Nos amitiés du cambrésis.

J.LUCAS
 
 
#6 JP 24-07-2016 19:05
Super rassemblement avec une ambiance géniale.
Bons vols, à bientôt.
 
 
#5 Thérèse Le Bleu 24-07-2016 18:51
Merci Sébastien pour ces récits imagés, il nous semble être aussi du Tour, depuis Paris... A nous les sauts de puce, les survols de sommets pelés et de gorges vertigineuses, pour un peu on entendrait les cigales "chan-ter", qsss qsss qsss !
Bravo aussi à tous vos hôtes qui révèlent à chaque fois des trésors de souplesse, tout à la joie de vous accueillir ! C'est aussi grâce à eux que votre logistique bien rôdée peut le mieux faire face aux éléments, aux événements.
Enfin, bravo à tous les pilotes, jeunes et vieux qui dans une cacophonie de Rotax célèbrent le vol... en liberté !
Bon survol des marais de Camargues et que le Mistral alla (haha).
Grosse bises familiales au frérot Xavier, balise Sport
Thérèse & Co
Amitiés, Thérèse
 
 
#4 Argenton Annie 24-07-2016 18:48
Merci pour ces beaux résumés qui nous permettent de suivre ce tour ULM 2016 !
Juste un regret de ne pas faire partie de cette aventure !
Bonne continuation à tous.
 
 
#3 Bert 24-07-2016 18:42
Henrik, c'est pour faire jeunot cette nouvelle barbe ????
On t'a reconnu.
Ça commence fort ce tour mais ça devrait être bon pour la suite.
Avec ton acolyte prends bien soin de MAMAN.
Bert
 
 
#2 COSTES 24-07-2016 15:35
Bravo pour ce texte et ces photos Sébastien.
J’espère que bcp de pilotes auront fait le m^me choix de nav que toi.
Tu as vu exactement ce qu'il fallait voir dans l'étape de ce matin !
Alain, LF0453 qui vole toute l'année ici, mais n'a pas tous les jours l'occasion de voir un rassemblement de personnes et de machines aussi sympathiques.
 
 
#1 Garnier 24-07-2016 13:16
Merci pour ces reports de vols qui parlent du plaisir de balader et pas seulement suivre un trait sur le GPS !

Encore !