PDF Imprimer Envoyer

Montpellier par la Durance et la Camargue

Dimanche 24 juillet


Les redécollages depuis la charmante base ULM de Meyrargues ont donné lieu à quelques palabres sur le sens du décollage. Le dilemme était le suivant : fallait-il décoller face au vent mais dans la trouée d’arbres ou vent dans le cul en évitant les arbres ? La montée en puissance du vent et le bon sens aéronautique ont fini par prévaloir et toutes les machines sont parties dans la fameuse trouée, toujours plus impressionnante de loin qu’in situ. Il fallait donc revenir aux classiques du décollage, avec de belles prises de vitesse en palier. Le ballet a duré presque 1h45 car le roulage sur la piste est exigu. Une fois de plus tout s’est bien passé.


Nous n’avions plus qu’à profiter en faisant une navigation des plus simples : la superbe vallée de la Durance en laissant à notre droite la montagne du Luberon, Pertuis, la célèbre abbaye de Silvacane près de la Roque-d’Anthéron, puis Cavaillon et St-Rémy-de-Provence. A ce stade, le Rhône et la Durance convergent pour nourrir la Camargue. Nous découvrons alors Arles et tout l’imaginaire de la Camargue : les arènes, les chevaux, les oiseaux, les salines, les grandes bandes de sables, les couleurs, ocres, bleues, vertes dans cet entrelacs de mer et de fleuve.


C’est une sorte de kaléidoscope sauvage de lumière d’une beauté très spécifique. La présence du port de Fos-sur-Mer nous rappelle alors la présence de l’industrie humaine avec les grandes masses métalliques sombres des raffineries dont on se dit qu’avec le port d’Antifer elles alimentent l’essentiel de notre consommation en carburant. La présence de kitesurf dans le Golfe venté de Beauduc montre aussi que cette sauvagerie est un loisir estival. On a toujours envie de faire durer ces vols de fin de journée au-dessus de l’eau.


Nous devions cependant finir cette très belle journée, presque idéale dans son déroulement en laissant la forteresse d’Aigues-Mortes pour rejoindre l’aérodrome de Montpellier Candillargue au bord de l’étang de Mauguio pas très loin de Palavas-les-Flots. Nous sommes bien en été, il fait très chaud.


L’accueil de ce soir est plein d’attention et d’intérêt pour notre caravane. C’est une réussite. Le Tour cycliste est terminé, le nôtre prend le relais presque une semaine. C'est chouette.


Sébastien Perrot

(balise GPS Diogène)



alt

L'équipe des paramotoristes de Meyrargues


alt

...


alt

Louis Collardeau, notre directeur des vols


alt

 Abbaye de Silvacane


alt

 Au fil de La Durance


alt

 St-Rémy-de-Provence


alt

 Arles et ses arènes


alt

 Fos-sur-Mer


alt

 Méditerranée et Camargue


alt

 Le Port St-Louis-du-Rhône


alt

 Du kite sur Beauduc


alt

 Aigues-Mortes


alt

 Montpellier Candillargues




 

Commentaires  

 
#5 BAUDET daniel 25-07-2016 08:56
Merci pour les commentaires et photos Sébastien,domma ge de ne pas être avec vous cet année sur le Tour ULM, j'ai vu que mon copain Louis Collardeau à pris du galon,Directeur des Vols bravo et bons vols à tous,salut Xavier Lebleu ,PH Lopez et toute l'organisation de Daniel et encore désolé de ne pas être avec vous dans cette belle région de Sud de la France
 
 
#4 VAN HOVE 25-07-2016 07:48
Merci pour nous faire vivre les bons moments de ce tour 2016 en texte et images...bonne continuation et un bonjour à mes 2 instructeurs (il fallait bien ça pour me faire voler "correctement") Sylvain et Sam.Depuis l'Air-Park de VERCHOCQ où nous espérons, un jour, accueillir le TOUR...
 
 
#3 JORON Véronique 25-07-2016 06:46
Merci encore pour les superbes photos et les commentaires, le suivi GPS pour suivre mon fils Thomas et sa compagne Agathe du groupe JEUNES.
Merci pour la photo de Beauduc lieu paradisiaque des kiters où repose le frère de Thomas.
Mille mercis à toute l'organisation pour la sécurité et le suivi de ce tour.
 
 
#2 FRANCK AUBERTOT 25-07-2016 06:07
Que de magnifiques photos !!
comme si nous y étions !!
 
 
#1 jean jacques BARIL 25-07-2016 04:50
Montpellier Candillargues très belle approche sur l'étang de l'or qui borde la mer