PDF Imprimer Envoyer

Sarlat et la Dordogne se font attendre

Mercredi 27 juillet mi-journée


Contrairement à ce qui était annoncé la météo a été un peu capricieuse. Une légère dépression est descendue plus au Sud. Les nuages hauts empêchaient le réchauffement et la dissipation rapide des stratus. Nous avons dû attendre la fin de la matinée pour commencer les décollages. Par ailleurs le contrôle de Muret-Lherm qui n’était pas sous notre responsabilité était un peu moins cadencé que le nôtre, ce qui est assez normal quand on est pas habitué à l’organisation du Tour. Nous avons mis près de 2h à faire les décollages.

Ces longs temps d’attente permettent les discussions plus détendues et les rencontres nouvelles. Comme avant-hier les pendulaires sont partis dans les premiers pour profiter d’une aérologie plus clémente. Il faut noter en particulier la venue d’un nouveau participant sur ce Tour 2016 sur un pendulaire monoplace absolument extra. Tout est optimisé et le petit jouet avec son moteur 4T de 35Cv consomme 4 litres par heure ; soit environ 20 litres par jour avec une moyenne de 80km/h vitesse air. Il s’agit de l’Alizé-Mystic de Fabien qui fait son premier Tour et qui est enchanté. Jusqu’à présent il a souffert du vent dans la vallée de la Durance mais tout est fluide et serein. C’est bien la preuve que l’on peut faire le Tour avec des machines lentes qui n’en sont pas moins performantes. Là aussi essayons de faire tomber certains préjugés lancinants.

En décollant avec retard nous avions décidé d’aller un peu plus vite en ligne droite mais il est difficile en survolant la France de ne pas être attiré par cette campagne si riche, surtout quand elle résonne des noms du Lot, de la Dordogne. Les Châteaux sont partout et nous n’avons pas cessé de faire des ronds dans les méandres de la Dordogne qui sont coloriés des innombrables Kayak. Les vacances sont partout et on ne fait pas un kilomètre sans être charmé.

Nous sommes sur le magnifique plateau de l’aérodrome au Sud de la ville. Les températures remontent. C’est à nouveau le grand bleu.

Sébastien Perrot

(balise GPS Diogène)


alt

L'équipe des pendulaires en attente à Muret-Lherm


alt

Le pendulaire Alizé-Mystic de Fabien


alt

 Abbaye de St Marie-du-désert


alt

Castelsarrasin sur la Garonne


alt

 Moissac sur le Tarn


alt

 Le Château de Grézels


alt

 Le Château des Milandes, propriété de Josephine Baker


alt

 Le Château de Beynac

alt

 Le Château de Fayrac

alt

Parc du château de Marqueyssac


alt

 La Roque-Gageac


alt


alt

 

Commentaires  

 
#3 Hervé BOUDRY 28-07-2016 11:02
Splendide.
 
 
#2 Hervé BOUDRY 28-07-2016 11:00
Il manque la photo du château de Castelnaud... :-*
 
 
#1 Bernard 27-07-2016 17:57
Superbe les photos ! Merci, on rêve d'y être ! Continuez à prendre du plaisir !