Accueil Blog Tour ULM Tour ULM 2016 Paraylemonial2016
PDF Imprimer Envoyer

Paray-le-Monial, une étape œcuménique

Jeudi 28 juillet mi-journée


La nuit à Ussel a été relativement froide. Nous avons remis les polaires, c’est idéal pour trouver rapidement le sommeil. Le matin les tentes étaient trempées et nous avons attendu comme hier que les stratus se dégagent pour aller sur le Puy de Sancy et le Puy de Dôme. Les équipages sont ainsi libres de jouer parfaitement sur le relief sur des sites que le Tour a souvent traversé.


Pour notre part nous avons pris une tangente au Puy de Sancy pour profiter pleinement de ce dodelinement de reliefs aimables accueillants où la violence volcanique a été polie par la douceur de la région. Nous avons survolé la banne d’Ordanche qui est un site historique du Vol à voile dans les années 1920. Les pentes douces sont une invitation au vol libre. Les planeurs modélistes ainsi que les parapentes autour du Puy de Sancy témoignent de l’intérêt de la région. Petit hommage à Pascal aussi qui a monté le premier baromètre-altimètre en haut du Puy, c’est une histoire ancienne mais bien présente dans tout ce qui vole. En laissant Vulcania, équipé d’un ballon d’observation, et Clermont-Ferrand, nous avons retrouvé une plaine assez riche en exploitations céréalières. Puis Vichy, la Nationale 7 que nous retrouvons, et le terrain de parachutisme célèbre de Lapalisse, nous avons intégré le terrain de Paray-le-Monial vers 12h30.


En coupant les hélices, on sent immédiatement que l’ambiance est bonne, que les gens sourient, que les gaufres sont chaudes, et que nous sommes dans un lieu où toutes les pratiques aéronautiques vivent en bonne entente. Il n’y a qu’un seul club (www.aerodrome-paray.fr), qui organise des portes ouvertes à succès et qui accueille les pratiquants : planeur, avion, ULM, propriétaires ou non dans un partage œcuménique de leur passion. On a envie de revenir et d’y passer du temps. C’est le paradoxe de l’aviation dont le bonheur d’être en l’air dépend largement de ceux qui sont au sol. Les situations sur les terrains sont parfois variables…pour parler sobrement. Le mouvement ULM a la chance de pouvoir créer des bases ULM et sur les anciens terrains avions, le passage du Tour doit contribuer à créer une atmosphère de bonne entente.

En un mot, posez-vous à Paray-le-Monial ou venez découvrir le vol. Vous serez bien accueilli. Les ULM redécollent pour le Puy !

Sébastien Perrot

(balise GPS Diogène)


alt

La séquence du film consacré aux jeunes avec Hélène et Nicolas, son instructeur sur ce vol


alt

A gauche Pierre qui fête aujourd'hui ses 20 ans


alt

Les Simeoni font la manche sous la manche


alt

 Un Tetras sous un Tetras


alt

La banne d'Ordanche, site historique du planeur


alt


alt

Le Puy-de-Sancy avec les parapentes heureux


alt

 Le Puy de Côme rempli de moutons


alt

 Vulcania

alt


alt

 L'équique sympathique de l'aéroclub du Charolais


alt

Depuis le début de l'histoire du Tour ULM le club de Pouilly a toujours été present


 

Commentaires  

 
#2 Louis-Paul 06-08-2016 14:29
Bonjour les voleurs
jolie parcours encore cette année
mon camion ne vole pas très haut , mais je crois reconnaître le Puy de Dome ! ... n' est il pas ?

Louis-Paul
 
 
#1 ravat 28-07-2016 16:55
bjr à tous et aux bourguignons.....

Bientôt ,le tour de France va s'achever comme le cyclisme.....
La réalité pour certain va être dur pour lundi...on recommence le boulot....


flo